AROLA

Image

C'est à partir de 1976 que les premiers cyclomoteurs carrossés sortent des chaînes de cette société. Très vite un important réseau d'agents et de concessionnaires (500 en 1979) est mis en place et le succès ne se fait pas attendre C'est en 1984 qu'intervient le changement de nom et de gamme de cette société: AIXAM est né. Mais ceci est une autre histoire....
Alors admirons ces tricycles et quadricycles qui, il n'y a pas si longtemps encore, parcourraient nos routes de campagne.

Les différents modèles


10, 11 et 12


 Châssis tubulaire, carrosserie polyester, moteur Saxonette 47cm3. Du classique en somme pour l'époque mais qui porta ses fruits. Pour quelles raisons? Accessibilité au poste de pilotage facile, position de conduite rappelant celle que l'on adopte sur un cyclomoteur (le siège ne comporte même pas de dossier), absence de portes ou possibilité de les retirer en une seconde, un guidon avec des commandes identiques à celles d'un deux roues... Tout était fait pour qu'une personne n'ayant conduit qu'une " Mobylette " ne soit pas dépaysée.
10, 11 ou 12 ? Le niveau d'équipement fait la différence : si la 10 et la 11 sont dépourvues d'indicateur de vitesse et de cendrier, la 11 profite des vides poche de la 12. Mais soyez rassurés, toutes possèdent démarreur électrique, essuie glace et silencieux chromé qui pouvait être transversal ou longitudinal.


S P
 Cette version longue (+43cm) apparaît en 1978 et porte le nom de SP pour Super Pratique.
Elle ne manque pas charme avec sa petite bâche!
Comme pour la 12, le moteur Motobécane qui remplacera le saxonette monté sur les premiers modèles imposera le montage d'une boite relais-inverseur et donc permettra de posséder une marche arrière.
Ces deux tricycles seront disponibles jusqu'en 1982.



14 et 15 : 1979 - 1982

 Toujours plus!
Plus de roues (4!), de confort ( un siège avec un dossier!), de puissance (hum!).
Le moteur Motobécane est le seul disponible sur ce modèle qui sera équipé d'un volant au lieu et place du guidon, c'est à dire toujours au centre de l'habitacle ( à l'époque de son lancement 2 adultes n'avaient pas encore le droit de monter à bord d'une voiturette).
Les portes sont toujours en plexi et présentent un semblant d'aération pour la 14 et de vraies vitres coulissantes pour la 15.



COMPACITY : 1980 - 1982

 Elle est à la 14 ce que la SP était à la 12. Ne me dite pas qu'il vous faut un dessin ! En photo, une Compacity (15): portes pleines dans la partie basse et vitres coulissantes à l'étage.
18 : 1981 - 1983

 Un changement radical bien qu'invisible: l'absence de châssis métallique. Une plate forme en polyester complétée d'une ossature faite en profilés aluminium sur laquelle sont assemblés les éléments polyester de la carrosserie. Différentes possibilités de motorisation : BCB, Motobécane ou Peugeot en 50cm3 et BCB en 125cm3 avec pour cette dernière une vitesse de 65km/h. La version S apportait quelques raffinements: une montre par exemple .
Dimensions: 2.00 m x1.25 m Poids: 190 kg
MINOTO : 1982 - 1984

Image
En 1980 la carrosserie et le nom de ce modèle apparaissent chez Bel Motors Internationnal avec une conception classique: châssis métallique et carrosserie polyester boulonnée.
La version d'AROLA est radicalement différente puisqu'il s'agit d'une coque polyester autoporteuse. Ce sera le dernier modèle de la marque, équipé des traditionnels moteurs Motobécane ou Peugeot 50cm3, il sera aussi proposé en diesel en fin de carrière ( 325 Lombardini)
Dimensions: 2.30 m x1.30 m Poids: 203 kg (essence)

Comme expliqué en entête de page,  Arola laisse la place à Aixam en 1984.